mardi 18 septembre 2018

Le bilan de compétences pour trouver sa voie

Bonjour,

Aujourd'hui un sujet qui concerne nos vies professionnelles et qui, je pense est peu ou mal connu: le bilan de compétences. Désolée d'avance pour ce long pavé sans images: beaucoup de choses à dire et pas de photo qui pourrait illustrer ça.


Lorsque j'ai repris le travail après mon congé maternité et que nous nous sommes installés à 1h30 (en transport) de mon travail, j'ai vite compris que tôt ou tard je devrais quitter mon emploi. J'étais à 80% de temps de travail (je travaillais 29h30/semaine) et je passais mon temps à courir. Je savais qu'au 3 ans de mon fils, j'allais devoir retravailler à temps plein et ça plus les transport était incompatible avec les horaires de l'école.
J'ai d'abord cherché un emploi dans le même domaine mais à côté de chez moi. Ne trouvant rien dans mon domaine, j'étais prête à changer de secteur d'activité... mais pour faire quoi??? C'est à force de ne pas savoir dans quel domaine chercher que j'ai décidé de faire un bilan de compétences.

Quelques sources d'information:
le ministère du travail: https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/evoluer-professionnellement/article/le-bilan-de-competences
Fongecif Ile de France: https://www.fongecif-idf.fr/financer/le-bilan-de-competences/
Les guide du Fongecif: https://www.fongecif-idf.fr/fongecif-ile-de-france-renouvelle-guides-pratiques-cif/

Le bilan de compétences


1/ Dans quel but faire un bilan de compétences?

L'objectif d'un bilan de compétences est de faire le point sur ce que vous savez faire, ce que vous aimez faire, ce que vous voulez faire, ce qui est important pour vous... et la réalité du marché de l'emploi (la faisabilité).

Il concerne donc tous ceux qui a un carrefour de leur vie professionnelle ont besoin d'aiguillage: suite à un licenciement, une nécessite de changer d'emploi, dans une période de chômage...

Un bilan de compétences demande un engagement personnel (ce n'est pas magique et sans votre participation active, le conseiller ne pourra rien pour vous). Pour faire ce bilan de compétences, votre conseiller vous demandera d'abord que vous lui parliez de vos expériences professionnelles et de vos loisirs (ce que vous faites, ce que vous appréciez faire...) puis vous ferez des tests pour déterminer quels sont vos priorités, quels sont vos valeurs, ce que vous aimez vraiment faire, ce que vous faites bien...Ces tests vont faire émerger des listes de métiers qui vont se resserrer au fur et à mesure que vous avancez dans votre bilan: à vous ensuite de réfléchir, de voir la faisabilité... jusqu'à choisir une voie.

Le bilan de compétences, va plus loin que les tests que l'on peut réaliser avec un conseiller d'orientation (au lycée): là l'idée n'est pas que les tests vous sortent "la bonne réponse" par magie, mais ils vont vous donner des pistes:"assistante sociale", "psychologue", "bibliothécaire"... oui, j'aime travailler pour les gens, avec les gens, les aider, leur donner accès à des connaissances (les livres ou sur eux)...A vous d'utiliser les résultats des tests pour trouver le bon métier qui vous permettra de vous épanouir.

2/Comment faire financer son bilan de compétences?

Vous trouverez des livres ou des sites internet qui vous proposent de faire votre bilan de compétence seul, vous trouverez des coachs plus ou moins formés qui se proposent de vous aider... moi, je vous parle, ici, du bilan de compétence pris en charge par le Fongecif ou l'OPCA de branche, fait par des professionnels agréés. Je vous donne les informations en vrac mais vous avez les étapes à suivre dans les guide du Fongécif (ici)

-> Vous y avez droit

Le bilan de compétences, entre dans le cadre du Congé Individuel de Formation (CIF). Le CIF est un droit auquel vous avez droit (plus d'info ici)
- si vous êtes salariés du privé en CDI, ayant 2 ans d’ancienneté professionnelle dont une dans l’entreprise où vous êtes actuellement
- si vous êtes salariés en CDD ou demandeurs d’emploi dont le dernier contrat est un CDD sous réserve d’avoir 24 mois d’activité professionnelle au cours des 5 dernières années dont 4 mois de CDD consécutifs ou non au cours des 12 derniers moins (des conditions particulières existent pour les moins de 26 ans).

Si jamais vous n'entrez pas dans ces critères vous pouvez toujours l'auto-financer ou trouver d'autres moyen de financement. Plus d'infos sur les solutions de financement ici. Pôle emploi propose également des bilans de compétences et si vous avez la chance de tomber sur un bon conseiller, ça peut être très bien aussi.

-> Sur votre temps de travail, ou en dehors?

La demande de financement du bilan de compétences est simple: un dossier à adresser à votre Fongecif ou OPCA. On vous demande une "lettre de motivation": démontrez que vous en avez besoin (malheureusement les budget étant serrés ils sélectionnent en fonction de l'urgence de la demande) . Attention, le financement est plus difficile à obtenir si on est jeune et qu'on a peu d'expérience professionnelle. Personnellement, j'ai joué la carte de la jeune mère qui travaille trop loin pour s'occuper "convenablement" de son fils.

Ce qui est plus compliqué, c'est si on veut le faire sur son temps de travail: il faut que l'employeur accepte que vous preniez votre Congé Individuel de Formation. Il peut vous le refuser une fois, il faut alors réitérer sa demande plus tard. Il faut également que le Fongecif ou OPCA accepte de compenser votre perte de salaire. J'ai choisi de le faire hors temps de travail pour pouvoir le faire au plus vite et sans en parler à mon employeur.

3/ Quel conseiller choisir pour faire votre bilan de compétences?

Avant de remplir votre dossier, vous devez trouver l'organisme agréé avec qui vous voulez faire votre bilan de compétences. Le Fongecif et les OPCA ont des listes d'organismes agréés que vous trouvez sur leurs sites. Vous avez droit à un premier rendez-vous gratuit pour tester et trouver le conseiller avec lequel vous vous sentez suffisamment bien pour faire ce travail sur vous. Le Fongecif conseil de tester 3 conseillers avant de faire votre choix.

Dans mon cas, j'ai bien appelé 3 conseillers mais l'un avait des horaires qui ne correspondaient pas aux miens et on n'a jamais réussi à caler le 1er rendez-vous, le second n'a jamais rappelé suite à mon message sur son répondeur et la troisième s'est tout de suite adaptée à mes horaires. Au premier rendez-vous, j'ai su qu'elle serait parfaite. Avoir un bon feeling est important car on se raconte beaucoup et ça n'est pas toujours très confortable.

Mon bilan de compétences

Comme je viens de vous le dire, je suis tombée sur une conseillère super. Mon bilan a duré environ 2 mois et demi.
-> J'ai appris beaucoup sur moi: par exemple, je travaillais dans le commerce et je m'entêtais à chercher du travail dans cette branche. Mais je me suis aperçue que ça ne pouvait pas s'accorder avec l'importance pour moi d'avoir du temps pour ma vie de famille et mes loisirs.
-> J'ai aussi fait un exercice très intéréssant: demander à 9 personnes (3 du boulot, 3 de la famille et 3 amis) de répondre à un questionnaire sur moi. Le résultat m'a scotché: étrange de savoir comment les autres nous voient. Pour moi qui suis assez réservée, ça m'a fait bizarre de m’apercevoir que certaines personnes de mon entourage me connaissent très peu (c'est logique mais je ne m'en étais pas aperçu)
-> Le résultat est assez amusant. Les deux métier qui restaient à la fin de mon bilan de compétences (assistante sociale et psychologue du travail) sont des métiers qui m'attirent depuis la fin du collège mais qui me faisaient peur pour différentes raisons. Là, j'ai enfin osé les aborder comme des possibilités, je n'avais plus peur et j'étais prête à accepter que l'un comme l'autre me sortirait de ma zone de confort.

D'ailleurs au final, le bilan de compétence n'est-il pas là pour nous aider à sortir de notre zone de confort. Moi qui étais paumée, qui tournait en rond à ne pas savoir comment changer de travail, je suis sortie de ce bilan de compétences gonflée à bloc. J'ai décidé de me reconvertir dans la psychologie du travail. J'ai quitté mon emploi 6 mois plus tard et ai commencé une formation en cours du soir (ça pourra faire l'objet d'un article si ça vous dit).



J'espère que cet article vous aura donné des pistes de réflexion, l'envie de passer à l'acte et de vous lancer dans un bilan de compétence. 
Si vous en avez déjà fait un, n'hésitez pas à commenter pour donner votre vision du bilan, ce qu'il vous à apporté, peut-être des infos pratique que j'aurai zapé....Si vous avez des questions, n'hésitez pas non plus à les poser en commentaire.

A bientôt,
Manon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire